Électricité: Les tarifs Jaune et Vert disparaissent le 31 décembre 2015


les Tarifs Jaune et Vert disparaissent le 31 décembre 2015
Si vous êtes client Tarif Jaune ou Vert, il vous reste moins de deux mois pour passer à “une offre de marché”.
En application de la loi Nome du 7 décembre 2010, à compter du 1er janvier 2016, les clients professionnels dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA devront avoir quitté les tarifs réglementés – dont l’existence se termine le 31 décembre – et choisi une “offre de marché”.
Si vous êtes l’un de ceux-là et que vous n’avez encore rien fait, il vous reste moins de deux mois pour trouver l’offre de marché, c’est-à-dire le contrat dérégulé, qui vous convient.
100 000 clients professionnels ont basculé
Selon la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), 450 000 clients sont concernés en France et un peu plus de 100 000 ont déjà choisi une offre de marché. Ce qui signifie tout de même qu’il en reste près de 350 000 qui doivent encore basculer avant le 1er janvier.
Que se Passera il si vous traînez les pieds ? Si vous n’avez pas choisi une offre de marché au 1er janvier 2016, vous basculerez de manière automatique sur une “offre transitoire” chez votre fournisseur actuel, d’une durée de 6 mois.
Pendant cette période, vous aurez la possibilité de changer d’offre et/ou de fournisseur, sans frais, ni préavis de résiliation. A l’issue de ces 6 mois, vous devrez avoir souscrit une autre offre de marché avec le fournisseur de votre choix.
Si vous êtes un acheteur public –une commune, un département, un établissement public, etc.– dépendant du Code des marchés publics, le Conseil d’Etat, dans son immense sagesse, a décidé que vous ne pourriez pas bénéficier de la période de transition de 6 mois à laquelle les acheteurs privés distraits ont droit.
Cette règle ne s’applique pas lorsqu’il s’agit d’un marché inférieur à 15 000 € HT. Les acheteurs publics doivent donc, sans tarder, engager les procédures de publicité et de mise en concurrence pour éviter une rupture de fourniture. Vous avez bien lu : rupture de fourniture.
Le site Energie Info propose une liste des fournisseurs d’électricité disponibles, code postal par code postal. Par exemple, pour le 51000, Châlons-en-Champagne, le site en répertorie 20 pour une fourniture d’électricité entre 36 et 250 kVA, d’Alterna à Vattenfall, en passant par Direct Energie Entreprises, les européens e.on, enel et Iberdrola, les historiques EDF et GDF Suez Pro (pas encore rebaptisé Engie).
On trouve même Total dans la liste. En revanche, il n’existe pas de comparateur en ligne pour des puissances souscrites supérieures à 36 kVA. Les outils disponibles s’arrêtent à 36kVA. Pour les retardataires, il faut donc prendre contact avec les fournisseurs possibles et, en connaissant le mieux possible vos profils de consommation, demander un prix pour un an.
Quantité de profits de contrat sont disponibles : prix garanti durant la durée du contrat, % d’électricité d’origine renouvelable, pénalité ou non pour dépassement de puissance souscrite… Divers services sont proposés. Il devient possible, par exemple, d’avoir un seul contrat pour plusieurs sites, d’accéder à un suivi en ligne des consommations et des appels de puissance heure par heure, etc.
Source : batirama.com / Pascal Poggi
Publié le 10/11/2015 Batirama.com

Related Posts


Pour illuminée et chauffée vos soirées avec notre nouveau panneau infrarouge radiant HEATSCOPE LED
Bienvenue à notre nouveau partenaire PYXEL représentant des chauffages HEATSCOPE MAROC
Plus de 800 exposants venus du monde entier pour le salon R+T 2015 Stuttgart